A la Une

21 septembre 2016

La plateforme nationale française pendant l’Euro 2016

Conseil de l’Europe, Strasbourg, Mercredi, 21 septembre.

 

Le Président de l’ARJEL, Charles Coppolani intervient à la conférence nationale sur la lutte contre la manipulation des compétitions sportives.

 

Charles Coppolani, Président de l’ARJEL, autorité française de régulation des jeux en ligne est intervenu au Conseil de l’Europe à la conférence nationale sur la lutte contre la manipulation des compétitions sportives. Il a présenté la plateforme nationale française contre la manipulation des compétitions sportives, lancée le 28 janvier par Thierry Braillard, Secrétariat d’Etat aux Sports, qui était opérationnelle pour l’Euro 2016.

 

Il a insisté sur l’importance d’une analyse de risque évolutive permettant de cibler les matchs les plus risqués avec une plus grande efficacité, déclarant : « La plateforme ne fonctionne pas à l’aveugle. Elle sait ce qu’elle regarde ». Il a ensuite évoqué le dispositif exceptionnel de surveillance 24h/24 et 7j/7de la compétition, remerciant ses partenaires nationaux et internationaux.

 

Il a ajouté que l’efficacité de la plateforme au niveau national comme international reposait notamment sur les éléments suivants :

 

  • Une procédure commune connue de tous (avec trois niveaux d’alerte).
  • Un schéma de surveillance (avec des analyses deux fois par jour des cotes et des conférences téléphoniques avec tous les membres de la plateforme tous les matins).
  • Un système sécurisé d’échange de données (mis en place par l’UEFA).

 

L’expérience de l’Euro 2016 démontre ainsi l’utilité des plateformes nationales en tant que dispositif de coordination nationale mais également comme nécessaire outil d’une coopération internationale efficace.

 

Communiqué de presse (PDF) - Press release (PDF)
Liste des opérateurs agréés Liens utiles FAQ